Nos abeilles noires

On touche ici à un point qui nous tient particulièrement à cœur.

 

En apiculture comme ailleurs, la course à l'intensification prime hélas souvent sur l'animal : une bonne "exploitation" (le mot lui-même est significatif) est souvent définie par sa capacité à exploiter au maximum ses abeilles afin de pousser, encore et toujours, ses rendements. Cette maximisation passe aujourd'hui par l'emploi de "super-abeilles" sélectionnées par l'homme en fonction de critères uniquement économiques: rendements en miel, aptitude à être manipulées (douceur) et aptitude à ne pas essaimer.

A l'heure actuelle, ces "super-abeilles" sont toutes sélectionnées dans des pays comme le Danemark ou le Luxembourg (au "mieux"... sinon, elles arrivent de pays extra-européens), puis confiées à des éleveurs locaux et vendues aux apiculteurs. 

Photos : Ruchers de Badet et de Fabian, butinage sur épilobe et mélilot.

 

A la Miellerie d'Aure, nous privilégions au contraire l'autonomie, la nôtre et celle de nos abeilles! Si Apis mellifera mellifera pique, c'est bien évidemment pour se défendre. Si elle essaime, c'est pour se reproduire. Et si elle ne fait pas des quantités astronomiques de miel, c'est qu'elle est prévoyante et ne part pas au quart de tour au premier rayon de soleil printanier!

 

Nos abeilles sont donc des abeilles locales, dites "abeilles noires"... moins douces et productives que les abeilles sélectionnées utilisées aujourd'hui mais mieux adaptées à l'environnement si particulier de notre belle - mais rude - Vallée d'Aure.

Ci-contre : Abeilles noires en plein butinage

L'intégralité de notre production est certifiée Agriculture Biologique.

Notre ferme est également labellisée Esprit Parc National, une marque collective du Parc National des Pyrénées.